SP2I Logo
SP2I Logo

Caténaires escamotables

La SNCF et la société SP2I ont réuni leurs compétences pour développer un système de captage amovible destiné aux ateliers de maintenance des TGV ou rames TER. Ce dispositif appelé « CATENAIRE ESCAMOTABLE » a fait l'objet d'un brevet européen conjointement déposé par la SNCF et SP2I. Ce partenariat existe depuis 1992 avec la construction du centre de maintenance Paris Nord Est du Landy.

PRINCIPE GÉNÉRAL
Pour faciliter les opérations d'entretien des rames « en toiture », la caténaire escamotable doit permettre :

En position captage :
L'amenée et le repli des rames par traction électrique à l'intérieur du bâtiment, les essais des moteurs de traction, les opérations nécessitant la présence d'une ligne de contact sous tension électrique.

En position « escamotée » :
L'intervention par dessus les rames, en tous points, au moyen de ponts roulants mobiles sur toute la longueur des ateliers, de nacelles élévatrices... Des interventions spécifiques telles que le tarage du pantographe. L'intervention par dessous des rames par des systèmes de levage.

DESCRIPTIF
La ligne de contact aérienne, habituellement composée d'un fil de contact en cuivre dur tendu mécaniquement, est remplacée par une poutre en aluminium supportant, dans sa partie basse, un fil de contact encliqueté.

La poutre aluminium est suspendue sans tension mécanique au-dessus de la voie par des potences équipées d'un mécanisme d'orientation. La poutre aluminimum est fixée à un isolateur flexion composite, situé en bout de potence, par l'intermédiaire d'un étrier de suspension à glissière qui permet les déplacements linéaires de la poutre, dus aux dilatations.

Un point fixe d'anti-cheminement est placé au niveau de la potence la plus proche du milieu de la poutre, les dilatations s'effectueront de part et d'autre de ce point fixe.

L'effacement de la caténaire constituée par la poutre aluminimum est réalisé par une rotation simultanée et synchronisée, dans un plan horizontal de toutes les potences.

Une mise au rail de la caténaire, en position escamotée, est réalisée sur la dernière potence. Cette mise au rail est automatique en fin d'escamotage.